PMA50

 

Instrumentation

Le PMA 50 est développé pour la modulation de polarisation en spectroscopie IR. Il permet d'effectuer à la fois du dichroïque circulaire (par exemple la spectroscopie VCD) et des observations de dichroïque linéaire (par exemple PM-IRRAS). La Modulation de polarisation est effectuée au moyen d'un modulateur photo-élastique intégré.

Le module PMA 50 peut être contrôlé par les spectromètres IRTF de la série TENSOR et VERTEX.

Tous les composants optiques et électroniques sont optimisés pour une modulation de la polarisation. En combinaison avec un spectromètre IRTF Bruker, le module PMA 50 offre une sensibilité et une flexibilité inégalée.

Le spectromètre IRTF est également capable d’être utilisé pour d’autres applications.

 

Méthode

 

 

L'abréviation «VCD» vient de «Vibrational circular dichroism" et contrairement à la spectroscopie IR classique dans lequel des spectres d’absorptions sont enregistrées dû à l’excitation des modes de vibration par un rayonnement IR non polarisé, dans le cas de la spectroscopie VCD c’est la différence d'absorption de droite et de gauche de la polarisation circulaire ΔA = AL-AR des composés optiquement actifs.

 

L'abréviation «VCD» vient de «Vibrational circular dichroism" et contrairement à la spectroscopie IR classique dans lequel des spectres d’absorptions sont enregistrées dû à l’excitation des modes de vibration par un rayonnement IR non polarisé, dans le cas de la spectroscopie VCD c’est la différence d'absorption de droite et de gauche de la polarisation circulaire des composés optiquement actifs.

Toutes les molécules chirales sont optiquement actives. Une molécule chirale peut exister sous deux formes géométriquement différentes, l’une étant identique à l’image de l’autre dans un miroir. Ces deux molécules diffèrent par leur configuration et ne possède ni plan ou centre de symétrie.

Ces deux configurations sont appelés énantiomères. Ils se comportent comme une main droite et une main gauche.

 

 

Enantiomers EN

L'interaction de molécule chirale avec la lumière présente une absorption différente pour les deux énantiomères en fonction de la polarisation circulaire de la lumière.

L'absorption de la lumière polarisée circulairement à droite AR et à gauche AL pour les composés optiquement actifs possède une intensité différente.

La différence ΔA=AL -AR n’est pas égale à zéro pour toutes les molécules chirales. Cet effet est connu sous le dichroïsme circulaire.

En revanche, la différence ΔA=AL -AR pour tout composé non chirale, par exemple, mélange racémique ou molécule isotrope est égale à zéro, ce qui signifie qu’il n’y a plus aucune activité optique.

En général, les signaux VCD sont enregistrés en transmission et les intensités sont comprises entre 10 -4 et 10-5 unités d'absorption.

Par conséquent il est important que le spectromètre soit de très haute performance pour obtenir la sensibilité nécessaire.

Pour cette raison, le module PMA 50 couplé au spectromètre de la série TENSOR et VERTEX sont des ensembles puissant avec une flexible inégalée.

Logiciel

Les mesures sont effectuées avec OPUS, logiciel dédié à la spectroscopie IRTF utilisé pour nos spectromètres IRTF.

Le calcul et la normalisation des spectres VCD sont effectués automatiquement, de plus OPUS comprend des fonctions intégrées pour la manipulation des données.

Par exemple, l’analyse quantitative et/ou qualitative ainsi que la recherche en bibliothèque ou la réalisation d’une propre bibliothèque, tout cela avec une mise en œuvre très facile.

 

Préparation d'échantillon

En dichroïsme circulaire vibrationnel, les échantillons sont analysés en transmission, sous forme liquide (pur ou solution) ou sous forme solide (suspension, pastille).

Bruker Optics propose plusieurs types de cellule liquide ainsi qu’une variété de fenêtre et entretoise, en vue d'acquérir les spectres VCD de façon optimale.

Des cellules liquides thermostatées sont également disponibles, par exemple, pour l'observation de modification induite par la température dans la conformation des protéines.