OPUS Quantification

OPUS/QUANT2

La quantification de constituants ou de propriétés d’échantillon est très probablement l'application la plus courante dans la spectroscopie NIR. Le module QUANT 2 fournit les outils pour configurer, calibrer et valider les modèles PLS (Partial Least Squares-régression Partielle des Moindres Carrés) de quantification.

Les algorithmes de calibrations multivariées corrèlent les intensités spectrales (c’est-à-dire les valeurs d’absorbance) sur des gammes spectrales déterminées avec les valeurs de concentrations des constituants obtenus par des méthodes de référence. La création de calibrations nécessite des outils, graphiques et statistiques pour obtenir des modèles fiables et robustes.

 

Dans le cadre de multi-évaluations deux étapes d’évaluations offrent une dimension supplémentaire : des modèles de quantification imbriqués permettent d’augmenter la précision de la méthode sur des plages définies de concentrations pour chaque constituants.

 

 

1 Quantification

QUANT2 fonctionnalités principales :

  • Algorithme de calibration PLS avec validation croisée ou validation avec set de test.
  • Algorithme automatique d’optimisation de méthode : détermination de calibrations optimisées par permutation automatique de gammes spectrales et de prétraitements.
  • Pas de limitations dans le nombre de composants analysés/propriétés et jusqu’à 64000 spectres.
  • Plusieurs prétraitements de spectres ou séquence de prétraitements avec visualisation des spectres prétraités.
  • Sélection des échantillons du set de test par valeurs des composantes/propriétés ou scores d’ACP dans plusieurs dimensions ou bien par algorithme Kennard-Stone.
  • Réduction du set de données par détection et élimination d’échantillons redondants dans l’espace multi dimensionnel ACP par algorithme kNN (plus proches voisins).
  • Mise en couleurs des échantillons pour la visualisationdes spectres et des différents graphiques.
2 Quantification2
  • Matrice de corrélation des données de référence pour identifier des composantes présentant un fort taux de co-linéarité entre les composantes individuelles.
  • Identification automatique et regroupement des échantillons répétés au sein du set de données d'étalonnage.
  • Vérification des répétabilités des spectres et des prédictions pour chaque échantillon.
  • Import automatique de valeurs de référence à partir de fichiers spectres ou bases de données.
  • Protection des méthodes pour ne permettre qu’un usage sur un instrument unique, avec possibilité d’une utilisation limitée dans le temps (nécessite OPUS/VALIDATION).
  • Signature électronique des méthodes répondant aux exigences 21CRF11 (nécessite OPUS/VALIDATION).
  • Création de calibrations générant une liste d'échantillons présentant des composantes non corrélées basée sur un nombre donné de constituants et de gammes de concentrations.
3 Quantification3