banner-LC-NMR.jpg

Les techniques analytiques couplées associant spectrométrie de masse et chromatographie sont des outils bien établis de laboratoire. La combinaison associant chromatographie et RMN a également fait son entrée dans les laboratoires. D'autres développements combinent même ces trois techniques pour former un système LC-NMR/NMR-MS et l'introduction de l'extraction en phase solide pour établir une interface efficace entre la chromatographie et la RMN. Deux filières principales d'activités sont possibles.
 

LC Schematics

Le système de chromatographie peut se raccorder, plus ou moins directement, au spectromètre RMN. L'échantillon est ainsi transféré “tel quel” dans ce système RMN. C'est-à-dire qu'il arrive sous la concentration et avec le solvant en provenance du système de chromatographie. Cet échantillon peut être transféré durant la séparation chromatographique et les spectres de RMN sont alors acquis dans le mode "sur flux" (en continu tant que la chromatographie est active) ou dans le mode "arrêt-flux" (lorsqu'un pic sélectionné se situe au niveau de la sonde RMN, la chromatographie fait une pause).

 

Dans le cadre d'une procédure plus sophistiquée, les échantillons sélectionnés sont placés dans des boucles intermédiaires d'échantillons et ne sont transférés à la RMN qu'à la fin de la séparation chromatographique. Lors de cette procédure, la manipulation des échantillons est minimisée. Cela signifie, après l'injection du mélange, que les produits séparés sont transférés à la RMN, sans accès à de l'air ou à de la lumière et sans manipulation manuelle de l'échantillon. En outre, le délai entre la séparation et le début des mesures de la RMN peut être ramené à 10 secondes.

 

Les systèmes LC-NMR de Bruker offrent la solution idéale en présence de produits sensibles et instables, une analyse entièrement automatisée ou, tout simplement, lorsqu'on cherche à obtenir un moyen commode et pratique entre la séparation LC et l'obtention des résultats de la RMN.

Dans le développement le plus récent en matière de LC-NMR, des cartouches d'extraction en phase solide sont utilisées pour immobiliser des pics sélectionnés après la séparation chromatographique. Les solvants de chromatographie sont retirés puis les échantillons sont élutés avec des solvants entièrement deutérés depuis les cartouches pour pénétrer dans une sonde à flux de RMN ou dans des tubes d'échantillons standard de RMN.

 

Le procédé standard de rétention / élution d'une cartouche SPE fournit déjà une concentration de l'échantillon qui entraîne un gain de sensibilité de 100% par rapport à la LC-NMR. En outre, la chromatographie peut être répétée pour multiplier la teneur en échantillon de la cartouche avant l'élution dans la RMN. Cela permet de fournir suffisamment de matériau pour effectuer des expériences inverses plus complexes ou pour détecter des éléments dont la concentration est très faible.

 

Le système LC-SPE-NMR de Bruker offre une augmentation considérable du rapport signal-bruit des spectres RMN grâce à une concentration de l'échantillon. Cela offre la solution idéale pour procéder à une élucidation structurelle totale avec des expériences inverses plus complexes ou pour procéder à des investigations sur de faibles concentrations d'impuretés. Qui plus est, les solvants d'élution totalement deutérés offrent des conditions standard pour l'acquisition de spectres RMN.

 

LC-NMR system

Raccordement aux sondes RMN - Sondes de débit et CryoFit

En ce qui concerne les mesures RMN d'un système LC-(SPE)-NMR/MS à couplage direct, une sonde de débit est nécessaire. Bruker BioSpin a mis au point toute une série de sondes RMN de débit à forte résolution offrant des configurations uniques de sensibilité et RMN comme, par exemple des sondes RMN normales de 5 mm (à savoir inverses et géométrie TXI, gradients Z et XYZ, ATMA, etc.). Elles ont une cellule intégrée de débit qui et proposée en différentes tailles.

 

Les CryoSondes offre une augmentation drastique de la sensibilité (multipliée par 3 ou 4) dans le mode de fonctionnement en tube. Bruker propose un CryoFit™ , qui convertit n'importe quelle CryoSonde standard de 5 mm en une sonde de débit. La conversion ne dure que quelques minutes et se fait lorsque les CryoSondes sont dans l'aimant et refroidies. Aucun temps d'arrêt pour procéder à un réchauffage ou un refroidissement n'est nécessaire.

 

Related Information